Search This Blog

Translate

Facebook

Thursday, 21 June 2018

الأمازيغية والإباضية في السياق التونسي بين دينامكية الهوية المحلية الجربية الأقلية والهويات الوطنية والمعولمة المهيمنة

Episode 39

الأمازيغية والإباضية في السياق التونسي بين دينامكية الهوية المحلية الجربية الأقلية والهويات الوطنية والمعولمة المهيمنة


وليد بن عمران طالب دكتوراه في السوسيولوجيا السياسية بكلية العلوم الانسانية والاجتماعية بتونس، متحصل على DEA في الدراسات الأفريقية (اللغة البربرية ) من INALCO بباريس. يتمحور موضوع بحثه حول التساؤلات والشؤون المتعلقة بالاباضية و الأمازيغية في الإطار التونسي (جربة) و في الإطار الليبي (زوارة و نافوسة). 

تحصل وليد بن عمران على  شهادة حول الوضع الجيوسياسي بجنوب الصحراء الإفريقية وتأثيره على الوضع الداخلي التونسي  من معهد الدفاع الوطني سنة 2013 . كما شارك كباحث في إنجاز أعمال أكاديمية بمعاهد مثل ASSF لدراسة الراديكالية وتعقيداتها في تونس. كما يعمل كمستشار مع جمعيات تونسية حول موضوع المساءلة الاجتماعية والحوكمة.  

سجلت هذه الحلقة  يوم 8 ديسمبر 2017 بمركز الدراسات المغاربية بتونس (CEMAT), يتحدث فيها السيد وليد بن عمران عن موضوع بحثه "الأمازيغية والإباضية في السياق التونسي بين دينامكية الهوية المحلية الجربية الأقلية والهويات الوطنية والمعولمة المهيمنة".



Téléchargez le Podcast:  Feed  / iTunes / Podbean

.نشكر الثنائي يوما لأدائهم أغنية "ليا سنين" من ألبومهم غبار نجوم في مقدمة و خاتمة هذا البودكاست  

Wednesday, 6 June 2018

Rencontre littéraire avec l’écrivain Adlène Meddi autour de son dernier roman 1994

Episode 38

Rencontre littéraire avec l'écrivain Adlène Meddi



Rencontre littéraire avec l’écrivain Adlène Meddi autour de son dernier roman 1994, annimée par Pr. Hadj Miliani, professeur de littérature à l'Université de Mostaganem et chercheur associé au Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC).

Cette rencontre est programmée dans le cadre du Cycle des conférences Arts et Lettres au Maghreb, organisée le 21 Mars 2018 au CEMA, à Oran. 





L'auteur

Adlène Meddi est écrivain et journaliste algérien. Né en 1975 à El Harrach, banlieue Est d’Alger, il a fait des études de journalisme et de sociologie des médias à l’Université d’Alger et à l’EHESS (campus de Marseille). 

Adlène est ex-rédacteur en chef d’El Watan Week-end à Alger, la version hebdomadaire du quotidien francophone algérien le plus influent. Collaborateur pour le magazine français Le Point, et pour la revue en ligne britannique Middle East Eye. Il a signé trois thrillers politiques sur l’Algérie, Le casse tête turc (2002, Éditions Barzakh), La prière du maure (2008, Éditions Barzakh), et 1994 (2017, Éditions Barzakh). Il a co-écrit Jours tranquilles à Alger (2016, Riveneuve) avec Mélanie Matarese.


Le modérateur


Pr. Hadj Miliani est professeur de littérature à l'Université de Mostaganem,  chercheur associé au Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC) à Oran, membre du conseil scientifique du CEMAfondateur et animateur du Ciné-Pop d'Oran (1973-1987), membre du collectif de la revue Voix-Multiples (1981-1989), Commissaire du Festival du Raï (2006-2007), responsable du pôle Ouest de l'École Doctorale Algéro-Française de Français (2004-2012), et responsable de la partie algérienne du réseau Langue Française et Expressions Francophones 2017.





Téléchargez le Podcast:  Feed iTunes / Podbean

Nous remercions notre ami Mohammed Boukhoudmi pour son interpretation de l'extrait de nouba, "Dziriya," par Dr. Noureddine Saoudi pour l'introduction et la conclusion de ce podcast.

Réalisation et montage: Hayet Lansari, Bibliothécaire / Chargée de la diffusion des activités scientifiques (CEMA). 

Wednesday, 30 May 2018

Looking for Abu'l Abbas

Episode 37

Looking for Abu'l Abbas


In 801 CE, an elephant named Abu’l Abbas landed in Portovenere, Italy from Ifriqiya. According to The Royal Frankish Annals, he was as a gift from Caliph Harun al-Rashid to Charlemagne. Although he appears regularly in any discussion of the period, Abu’l Abbas, like many other animals, remains a cipher. For world history, he tells a story about the circuits of diplomacy and trade that linked the Indian Ocean to the Mediterranean or fuels more speculation on the relationship of Holy Roman Christendom to the Islamic Caliphate. For art history, he is translated into the ivories, oliphants and imagery of elephants in the European imagination. Or else, he finds his proper province in children’s fables.

In this podcast, Dr. Radhika Subramaniam, Director of The Sheila Johnson Center and Associate Professor of Art History & Design at the New School / Parsons School of Design reconstructs a plausible tale of this Asian elephant’s travels, which would undoubtedly have been in the company of a mahout or handler, who, although unacknowledged and unnamed, probably accompanied him from India. This podcast is adapted from a longer work-in-progress that is part animal biography, part migration story, part tale of human-animal relationships and all quest narrative. It explores the writing of an animal biography as a challenge to both research and narrative as well as a promise for re-articulating an interspecies relationship.

This episode, part of the Centre d'Études Maghrébines à Tunis (CEMAT) History of the Maghrib / History in the Maghreb lecture series, was recorded at the Library of the Medina of Tunis - Dar Ben Achour - on 12 April 2018.



Téléchargez le Podcast:  Feed  / iTunes / Podbean

We thank Ahmed Fetoui for his interpretation of "Bellah Ya Ghazali" for the introduction and conclusion of this podcast.

Wednesday, 23 May 2018

عقائد السنوسي و اختلافاتها عن العقائد الفلسفية المعاصرة في المشرق

Episode 36

عقائد السنوسي و اختلافاتها عن العقائد الفلسفية المعاصرة في المشرق


قد تغير فهم الباحثين للتاريخ المتأخر للفلسفة وعلم الكلام تغيراً كبيراًبينما افترض الباحثون السابقون أن الفلسفة اختفت بعد وفاة ابن رشد في القرن الثاني عشر (موأن علم الكلام لم يتغير منذ ذلك الحين، فالدراسات الحالية تشير إلى مسلك آخر وهو اندماج الفلسفة إلى علم الكلاممع ذلك، فحتى الآن ركز معظم هذه الدراسات على التيارات في الشرق الأوسط وبلد  الفرس

 في هذه المحاضرة، الباحثة كايتلين أولسون طالبة دكتوراه في  ,Harvard University The Near Eastern Languages and Civilization Department, تتناول السؤال من وجهة نظر شمال إفريقيا وتقوم بذلك عبر تحليل مؤلفات أكبر متكلم المنطقة في ذلك الوقت، أي محمد بن يوسف السنوسي (ت. 1490/895). تنظر بشكل خاص إلى تبويب السنوسي لخمسة من عقائده الرئيسية والشروح التي ألف على أربعة منها، فكان تبويبها تبويباً واحداً يتضمن تقديم الصفات الواجبة في حق الله والصفات المستحيلة في حقه والصفات الممكنة وتبعاً لذلكالصفات الواجبة والمستحيلة والممكنة في حق الرسل.

 مما يبدو لمن ينظر في هذا التقسيم العقلي بين الواجب والمستحيل والممكن أنه يرجع إلى مؤلفات المتكلم الفارسي أبي المعالي الجويني (ت. 1085/478) الذي سبق لاندماج الفلسفة الكاملة إلى علم الكلام مع أنه تناولها إلى حد مابالإضافة إلى ذلك، فتبويب السنوسي يختلف بشكل واضح عن تبويب المؤلفات الكلامية المعاصرة له في المشرقهكذا، يشير هذا التحليل المنحصر إلى الاحتمال أن مسلك علم الكلام في شمال افريقيا شهد تيارات مختلفة عن التيارات المشرقية في هذه القرون المتأخرة التي ما زلنا نقوم ببداية فهمها.

سجلت هذه الحلقة في 26 فبراير 2018 في كلية أصول الدين بتطوان في المغرب و تمّت بتقديم الدكتور رشيد كهوس, منسق ماستر العلوم الإسلامية: مناهج الاستمداد و آليات التجديد, كلية أصول الدين و تنسيق الدكتور جمال علال البختي رئيس مركز أبي الحسن الأشعري للدراسات والبحوث العقدية, الرابطة المحمدية للعلماء



Téléchargez le Podcast:  Feed  / iTunes / Podbean


Thursday, 17 May 2018

Ce que je dois au désert

Épisode 35

Ce que je dois au désert


Aride dans sa topographie, hostile dans ses fureurs climatiques, le désert est, paradoxalement, une inépuisable source de spiritualité, un incomparable lieu de fécondité intellectuelle. Épreuve pour le corps, il est exercise pour l'esprit. Écrasant l'un pour mieux élever l'autre, il nous rapproche du vrai sens de l'humaine. Pour Farida Sellal, le désert, le nôtre, n'est pas une expérience vide, il déploie sous nos yeux et nos pas un immense espace culturel et spirituel.

Dans cet épisode, Dr. Farida Sellal, physicienne, écrivaine et présidente de l'association « Sauvez l'Imzad », parle de son dernier ouvrage, Nomade (Éditions Casbah, 2017) et de ce que représente le désert pour elle.

La conférence de Dr. Farida Sellal est programmée dans le cadre du cycles des conférences « Études Sahariennes », organisé par le Centre d'Études Maghrébines en Algérie (CEMA). Elle a eu lieu le 28 février 2018 à Oran, Algérie. Dr. Ourida Nekkache, auteur et enseignante à l'Université des Sciences et de la Technologie d'Oran (USTO) a présenté l'ouvrage Nomade. Dr. Karim Ouaras, sociolinguiste à l'Université de Mostaganem, chercheur associé au Centre de Recherches en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC) et directeur adjoint du CEMA, a modéré le débat.



Téléchargez le Podcast:  Feed  / iTunes / Podbean

Nous remercions Alamin khoulen, Nighat El Hoceyni et Seddik Khetali de l'association « Sauvez l'Imzad » pour leur prélude d'Imzad.

Seddik Khetali nous a quitté le 14 mai 2018. Le staff du CEMA présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Réalisation et montage: Hayet Lansari, Bibliothécaire / Chargée de la diffusion des activités scientifiques (CEMA). 

Thursday, 10 May 2018

Recompositions et métissages religieux : Les années 1980, une rupture ?

Épisode 34

Recompositions et métissages religieux : 

Les années 1980, une rupture ?



En Algérie, au Maghreb et de manière générale dans le monde de l'Islam, les changements dans les pratiques et les discours relatifs au religieux ont pu être remarqués à différents niveaux et depuis longtemps déjà. Les années 1980 ont exacerbé certains traits, devenus plus manifestes au point de s'imposer dans le paysage quotidien. Le vêtement, le parler et bien d'autres aspects ont pu être recomposés selon des modèles souvent légitimés par la référence religieux. 

Dans cet épisode, Pr. Abderrahmane Moussaoui, professeur d'anthropologie à l'Université de Lyon 2, explore comment en quelques années des conduites et des manières d'être ont pu à ce point se transformer. C'est ce questionnement qui a servi de toile fond au travail mené depuis quelques années sur ces recompositions du religieux.

La conférence de Pr. Abderrahmane Moussaoui est programmée dans le cadre du cycles des conférences « Société et Politique au Maghreb », organisé par le Centre d'Études Maghrébines en Algérie (CEMA). Elle a eu lieu le 18 mars 2018 à Oran, Algérie. Pr. Abdelkader Lakjâa, sociologue au département de sociologie et d'anthropologie à l'Université d'Oran 2, a modéré le débat.



Téléchargez le Podcast:  Feed  / iTunes / Podbean

Nous remercions notre ami Mohammed Boukhoudmi pour son interpretation de l'extrait de nouba, "Dziriya," par Dr. Noureddine Saoudi pour l'introduction et la conclusion de ce podcast.

Réalisation et montage: Hayet Lansari, Bibliothécaire / Chargée de la diffusion des activités scientifiques (CEMA). 

Wednesday, 2 May 2018

Mouvements sociaux en Tunisie

Épisode 33

Mouvements sociaux en Tunisie




Dans ce podcast, Pr. Mohamed Kerrou, professeur des sciences politiques à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques à l'Université de Tunis El-Manar, parle de ses recherches sur les mouvements sociaux en Tunisie après la révolution de du 14 janvier 2011. 

Focalisant sur les mouvements tels que Fech Nestanaw, Winou el Petrol, Manish M'sameh, Pr. Kerrou montre que les nouveaux mouvements sociaux en Tunisie sont très différents des mouvements nationalistes et syndicaux du passé. Ils se démarquent de ces anciens mouvements par la composante de leurs militants, leurs demandes spécifiques, leur visibilité sur le terrain, et leur présence sur les médias sociaux. Pr. Kerrou souligne qu'ils ne cherchent pas à s'emparer du pouvoir, mais à changer radicalement le rapport entre le citoyen et l'Etat.

Dans ce podcast, Dr. Meriem Guetat, Directrice adjointe du Centre d'Études Maghrébines à Tunis (CEMAT) s'entretient avec Pr. Kerrou à propos de ses récentes recherches sur les mouvements sociaux. Cet épisode a été enregistré le 21 février 2018 au Centre d'Études Maghrébines à Tunis (CEMAT) et s'inscrit dans le cadre du cycle des conferences Pensées contemporaines.



Téléchargez le Podcast:  Feed iTunes / Podbean

Nous remercions Emna Ben Issa et Bassem Zribi de l'Institut Supérieur de Musique à Tunis d'avoir bien accepté d'interpréter Bani Watani pour l'introduction et la conclusion de ce podcast.

Thursday, 26 April 2018

Rencontre littéraire avec Amara Lakhous


Épisode 32

Rencontre littéraire avec Amara Lakhous


Rencontre littéraire autour des romans d'Amara Lakhous, Choc des civilisations pour un ascenseur Piazza Vittorio, et Divorce à la musulmane à Viale Marconi, animée par Dr. Karim Ouaras, sociolinguiste à l'Université de Mostaganem, chercheur associé au Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC) et directeur adjoint du Centre d'Études Maghrébines en Algérie (CEMA). 

Cette rencontre est programmé dans le cadre du Cycle des conférences Arts et Lettres au Maghreb, organisé le 20 février 2018 au CEMA, à Oran.


L'auteur



Dans ce podcast, l’auteur Amara Lakhous revient sur son parcours atypique, son écriture hors normes et ses aventures linguistiques.  Amara, faut-il le rappeler, est un écrivain algérien d’expression italienne. Il est né à Alger en 1970, vit à Rome depuis 1995. Il est journaliste, anthropologue et romancier. Il a obtenu une licence en Philosophie à l’Université d’Alger. Il obtient une maîtrise et un doctorat en anthropologie à Sapienza - Università di Roma. Il est venu à la littérature par la lecture, entre autres, de Madame Bovary de Flaubert et par le biais du cinéma italien.



Parmi ces publications, l’on peut citer :

-       Choc des civilisations pour un ascenseur à piazza Vittorio (Éditions Barzakh 2008)
-       Divorce à la musulmane à Viale Marconi (Éditions Barzakh 2012)
-       L’Affaire de la pucelle de la rue Ormea (Éditions Barzakh 2017)

L’accent sera mis dans ce podcast sur deux de ses romans, Choc des civilisations pour un ascenseur à piazza Vittorio et Divorce à la musulmane à Viale Marconi. 

Le premier roman a eu un succès foudroyant, couronné par le prix international Flaiano 2006 qu’il partage avec l’œuvre de l’écrivain espagnol Enrique Vila Matas. L’histoire de cette comédie policière se déroule dans un immeuble de Piazza Vittorio, un quartier multi-ethnique de la capitale italienne, Rome. L’histoire s’articule autour d’un ascenseur qui devient une scène sur laquelle les identités, les cultures, les religions et les classes sociales se côtoient, se frottent et se confrontent. C’est un vrai patchwork migratoire qui met en relief la peur de l’Autre et l’impossibilité du vivre ensemble. Ce roman, nourri de réflexions anthropologiques et historiques, donne à réfléchir sérieusement sur la question épineuse de l’émigration/immigration. C’est une comédie sociale où le drame et l’humour font bon ménage.

Le second roman a d’abord été écrit en arabe, paru chez les éditions Ikhtilef en 2010, sous le titre El qahira assaghira, puis réécrit en italien. Il sera traduit en langue française par Elise Gruau et co-édité, par les éditions Barzakh et Actes Sud, en 2012

Ce roman se veut un clin d’œil au film italien culte Divorce à l’italienne de Pietro Germi. Il est miné de sous-intrigues et de tensions. Amara Lakhous met en avant une satire sociale et une vision critique du phénomène de l’émigration/immigration. C’est aussi un roman très dense et très profond dans le sens où il interroge les archaïsmes religieux (entre autres, l’excision), les préjugés et les stéréotypes de tout bord. Il revient longuement sur la question du mariage et du divorce dans la tradition musulmane, le terrorisme, les discours médiatiques, l’hypocrisie des uns et des autres. 

C’est un regard sans concession à la fois sur les migrants musulmans et les occidentaux. En dénonçant les injustices et les inégalités, l’auteur a essayé tout au long de son roman, de défaire les préjugés au sujet des migrants et des musulmans. 



Téléchargez le Podcast: Feed / iTunes / Podbean

Nous remercions Dr. Jonathan Glasser, anthropologue culturel au College of William & Mary, pour son istikhbar in sika à l'alto pour l'introduction et la conclusion de ce podcast.

Réalisation et montage: Hayet Lansari, Bibliothécaire / Chargée de la diffusion des activités scientifiques (CEMA). 

All Podcasts