Search This Blog

Translate

Facebook

Wednesday, 21 February 2018

Akfadou, un an avec le Colonel Amirouche

Episode 24


En hommage à feu Hamou Amirouche, décédé le 12 février 2018, 
à San Diego, USA

Le Colonel Amirouche raconté par son secrétaire particulier, 1957-1958


M. Hamou Amirouche (1937-2018), secrétaire particulier du Colonel Amirouche Aït Hamouda entre 1957-1958, auteur du best-seller Akfadou, un an avec le Colonel Amirouche (Alger: Casbah Editions, 2013) et de Memoirs of a Mujahed, Algeria’s Struggle for Freedom, 1945-1962 (San Diego: Amirouche Publishing, 2014), revient dans ce Podcast sur son itinéraire de combattant de l’ALN dans les maquis de la wilaya III, sous le commandement du Colonel Amirouche Aït Hamouda (1926-1959). Il relate également avec beaucoup d’émotion quelques épisodes marquants de la guerre de libération nationale (1954-1962).

Hamou Amirouche est né à Tazmalt (Béjaia) en 1937. Après le Certificat d'Etudes primaires et trois années de labeur dans la forge de son père, il fut admis au Centre d'Apprentissage de Béjaia où il fut l'un des organisateurs de la grève des étudiants de mai 1956. Il rejoignit les maquis quelques mois après et devint le secrétaire particulier du Colonel Amirouche Aït Hamouda en 1957-1958. En mars 1958, il fut désigné par le Colonel pour faire partie d'une mission qui achemina le courrier et les fonds vers la Tunisie.

À Tunis, il fut nommé responsable du foyer des étudiants créé par Si Amirouche en 1957, mais sur ordre du Colonel, il reprit ses études, décrocha son baccalauréat et fut envoyé aux États-Unis où il obtint une licence en économie politique à l'Université de Wesleyan et un DEA en sociologie politique à l'Université du Colorado. En 1967, il entama sa carrière professionnelle au Ministère de l'Industrie et de l'Énergie. Après vingt ans dans le secteur public industriel, il prit sa retraite en 1987. En 1988-1989, il fut appelé à l'Institut d'études de stratégie globale (INESG) et participa à quelques-uns de ses travaux. En 1994, il rejoignit sa famille installée aux États-Unis et entama une nouvelle carrière de chercheur, de conférencier à Boston, puis d’enseignant universitaire à Mesa College, California State University (San Marcos) et University of California (San Diego). Hamou Amirouche est l’auteur de plusieurs publications académiques en français et en anglais, certaines accessibles sur http://hagereseb.com/hamouamirouche.com/

(Biographie tirée de la 4ème de couverture : Hamou Amirouche, Akfadou, un an avec le Colonel Amirouche, Éditions Casbah, Alger.)

La conférence de M. Hamou Amirouche est programmée dans le cadre du cycle des conférences « Témoignages sur la Guerre de Libération Nationale », co-organisée par le Centre d’Études Maghrébines en Algérie (CEMA) et le Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC). Elle a eu lieu le dimanche 26 avril 2015 au siege du CRASC, Oran. Dr. Saddek Benkada, chercheur permanent au CRASC a modéré le débat.


Téléchargez le Podcast:  Feed  / iTunes / Podbean

Musique et paroles: Lewjab n wassan est une chanson patriotique composée et interprétée par Cheikh Allaoua Zerrouki (1915-1968) en 1959, en hommage à la figure historique de la Guerre de libération Nationale (1954-1962), le Colonel Amirouche Aït Hamouda (1926-1959). (L'une des chansons préférées de Hamou Amirouche).


____________________________________________________________________________________________________________________________________

Hamou Amirouche 
en photos

Hamou Amirouche, à gauche, le Colonel Amirouche, au milieu, un officier de la Zone 3, à droit. 
Accroupi, Abdelhamid Mahdi, Aide de camp du Colonel Amirouche.
Photo prise à Iamouren en septembre 1957.

Hamou Amirouche, assis à côté du Colonel Amirouche. 
Derrière, de gauche à droit, Lieutenant Hocine Yousfi « Moustache », 
Lieutenant Mustapha Nouri, et le Sergent-Chef Mohamed Zernouh, 
artisan de la prise du Camp de Horane.

Photo prise dans la région de Sétif en mars 1958.
Debout, de droit à gauche: Hamou Amirouche, le Sergent Aïssa Aït Bessaï, 
l'Aspirant Abdelhamid Mahdi, Aide de camp du Colonel Amirouche, 
et Rachid Laïchour, Liaison du Colonel Amirouche.
Accroupi, deuxième de gauche à droit, Tayeb Mouri, Aide de camp.

Hamou Amirouche, le premier à gauche; 
Abdelhamid Mahdi 4ème à droite; Rachid Laïchour, dernier à droit.
Accroupi, Si Mohand Tahar Louafi avec une canne, 
le 4ème membre de la mission avec des officiers de la Wilaya I, 
dans les Aurès en avril 1958.

Abdelhamid Naïli à gauche avec Hamou Amirouche.
Photo prises à Taslent en septembre 1957.

All Podcasts